Une fois de plus, sur la nuit d’encre de la toile noire, les pinceaux ont entamé leur délicat ballet. Les invités de la soirée Womanity ont immédiatement été captivés par les gestes aériens de Michaël Raivard, peignant au rythme de la musique. Le suspense est resté entier dans la salle durant les quelques minutes qui ont précédé l’étincelante révélation de son œuvre… Dans une poussière d’or généreusement poudré sur sa toile, il a donné vie à l’une des plus libres et iconiques femmes du 7ème art… Brigitte Bardot.
Et, comme à chaque fois, une indicible émotion a touché les invités, lorsque les paillettes s’unissant à la glue ont fait naître en une seconde l’éblouissant portrait d’ombre et de lumière.
L’œuvre de Michaël Raivard a atteint la somme exceptionnelle de 120 000 francs suisses lors de la vente aux enchères qui a suivie et a permis de lever un total de 2 millions de fonds. La contribution de Michaël a également inclus un autre portrait de Nelson Mandela, adjugé 70 000 francs suisses sous le marteau énergique de Simon de Pury, accompagné de Mokobé et Pauline Lefevre.
La soirée de gala Womanity, animée par Mareva Galanter et Simon Kidston, a été ponctuée et rythmée par le talent des Pockemon Crew, du duo MainTenant, de la chanteuse Ayo, de Licia Chery, de Mokobé et de Micah & les Discobandits.
De quoi séduire et retenir tard dans la nuit les généreux invités au nombre desquels on comptait la Ministre française Yasmina Benguigui, Caroline Gruosi-Scheufele de Chopard, Francesca Versace, Jean-Claude Jitrois, Philippe Pasqua, Jean-Claude Biver de Hublot…

« Quelle nuit ! Nous sommes très privilégiés d’avoir tant de généreux et fidèles donateurs ». Yann Borgstedt, fondateur et président de Womanity.

Speed-painter Michaël Raivardbrigitte bardot portrait paillettesspeed-painter michael raivardglitter portrait de brigitte bardotwomanity eventBrigitte Bardot en Live Gluing